Regards sur la présomption de démission en cas d’abandon de poste

💥 La présomption de #démission en cas d’abandon de poste, une fausse bonne idée ? 💥

📍La réforme de la procédure en matière d’#abandon de #poste fait couler beaucoup d’encre.

👉 Cette réforme prévoit que le #salarié est considéré comme démissionnaire s’il a abandonné son poste “sans motif légitime”, après mise en demeure de l’employeur restée sans réponse à l’issue d’un délai de 15 jours calendaires.

🔎 Quelle est la portée réelle de cette réforme ?

👉 Pour pôle emploi = économies
👉 Pour l’employeur = insécurité juridique renforcée

💥 Pourquoi une insécurité juridique ? 💥

❌ Car l’#employeur va estimer – à tort – avoir entre les mains une procédure facile, rapide et peu couteuse au risque de découvrir après coup des écueils redoutables qui pourront conduire le salarié à obtenir une requalification en #licenciement sans cause réelle et sérieuse (ou nul)

❌ Car la notion de ” motifs légitimes” n’est pas étroitement définie par l’article R.1237.13 du Code du travail

😱 Le “motif légitime” mentionné par cet article n’est pas assimilé au(x) ” #manquement(s) suffisamment grave(s) ” traditionnellement exigé(s) par la #jurisprudence pour requalifier une démission en licenciement sans cause réelle et sérieuse…. 😱

🙅🏽 Mais alors, un manquement simple de l’employeur pourrait-il permettre au salarié de contester la ” démission ” ?

👉 Si la réponse est inconnue à ce jour, le salarié aura forcément intérêt à saisir les #tribunaux pour obtenir le droit au chômage. Ceci risque de créer des #contentieux là où il n’y en avait pas toujours auparavant (certains salariés cherchaient uniquement à avoir le #chômage via l’abandon de poste)

👉 Enfin, rappelons que le licenciement pour #faute#grave (solution traditionnelle) présente peu de #risque pour l’employeur dès lors que la #procédure#disciplinaire est respectée. Il permet en outre de prendre en compte les cas particuliers (ex : protection du salarié membre #CSE) afin d’éviter un risque de requalification en licenciement #nul

Comme dirait Jean-Michel Ribes ” l’enfer c’est la simplicité”

🚩 Je dirai pour ma part que le licenciement pour faute grave en cas d’abandon de poste a toujours un avenir devant lui

Image by <a href=”https://www.freepik.com/free-photo/medium-shot-smiley-man-quitting-job_28476744.htm#query=quit%20job&position=0&from_view=search&track=robertav1_2_sidr”>Freepik</a>

Partager

Voir plus

Non classé

Save the date ! 01/03/24

#Dirigeants, vous êtes vous déjà dit ” je suis tranquille, en droit du travail, il y a le barème Macron qui me protège” ? ⚠️